14 décembre 2006

VLC

Trop de petites imperfections parfois énervantes, une quantité de fonctionnalités gigantesque difficilement accessible avec des paramètres dans tous les sens, oui mais une portabilité sans faille, une qualité de traitement du signal intéressante (j'ai usé de la technique de comparaison dite "de l'œil nu" puisque davantage compétent dans le "que dalle").
Encore en version O.x c'est quand même assez mûr dors et déjà, tant pis pour DAVDSI et compagnie qui n'ont rien compris.


1 commentaires:

ropib a dit…

Democracy player (basé, comme Songbird, sur VLC) semble proposer une ensemble de fonctionnalités intéressantes tout en étant plus facile à utiliser que l'original.
Pour autant si on veut regarder ses propres films sur DVD ou disque dur (! et oui ça existe) et bien c'est toujours VLC.